Boun Pi Mai, le nouvel an lao !

C’est ce week-end, les 14, 15 et 16 avril, que le Laos fête « Boun Pi Mai », le nouvel an lao.

Jeux d'eau lors de la fête de Boun Pi Mai au Laos (source : monbloglaos.blogspot.com).

 » Boun Pimay lao se compose de trois jours où les évènements sont bien codifiés et fêtés.
– Le premier est le dernier jour de l’année : Meu Sangkhane Pay.
– Le deuxième est le jour Neutre : Meu Naou. On quitte l’ancienne année mais on n’arrive pas encore à la nouvelle. C’est un jour intermédiaire qui n’appartient pas aux deux années et qui n’a pas d’équivalent dans autres calendriers : chinois,  européen, arabe, …
– Le troisième est le Jour de l’an : Meu SangKhane Kheung ou Pimay. » (sayasackp.free.fr)

 » Les fêtes du Nouvel An lao, Boun Pi mai,… donnent lieu à de nombreuses fêtes particulièrement à Luang Prabang, où des chariots décorés paradent dans la ville. Les nombreux temples sont envahis par la population, soucieuse de respecter la tradition.
Le premier jour, les statues du Bouddha sont enlevées et déposées à l’extérieur, et placées sur un autel dans l’enceinte du temple. Les gens les arrosent tour à tour, munis d’eau parfumée. A la maison, les images de Boudha sont également sorties et lavées avec cette eau parfumée.
Le deuxième jour, il est coutume de rendre visite à ses aînés et ses amis afin de leur verser un peu de cette eau parfumée. Un acte de purification avant l’entrée dans la nouvelle année. Enfin, le troisième jour, les statues sont remises en place.La fête déborde largement du cadre religieux et la rue est investie par de jeunes gens, équipés de seaux d’eau voire de fusil à eau dont ils se servent pour arroser tous les passants !  » (http://orientxtreme.com/calendrier.php)

Banderoles en papier, les to pheung ornent les temples de sable honorant le grand génie des eaux lors du nouvel an (source : sayasackp.free.fr).

Publicités

13 avril 2011 at 5:24

L’Huma parle des bombes à sous-munitions dans la région de Savannakhet, au Laos

Le 4 avril, l’Humanité consacrait un long article aux dégâts que causent toujours  les millions de bombes à sous-munitions (entre autres) larguées par l’aviation américaine lors de la guerre du Vietnam. Le but était autant de saper les forces vietnamiennes dont la célèbre piste Hô Chi Minh passait assez largement au Laos que de combattre les Communistes laotiens lors de ce que l’on appelle la « guerre secrète ». Ce sujet , cette « mort à fleur de terre » qui fait des dizaines de victimes 35 ans après la fin des hostilités , nous importe beaucoup, d’autant que nous pourrions un jour être confronté à ces bombies lorsque nous sommes au Laos…  C’est pourquoi nous le reproduisons ici, et saluons le travail de MAG, d’UXO-Laos et d’Handicap International.

L’humanité, 4 avril 2011

Reportage. Laos
Sous-Munitions. Mort à fleur de terre

Ce 4 avril est la journée mondiale de lutte contre les mines et les restes explosifs de guerres. Au Laos, des dizaines de millions de minibombes larguées par les B52 américains, pendant la guerre du Vietnam, tuent encore. Dans la province de Savannakhet, les démineurs de Handicap International sauvent des vies tous les jours.

Vientiane, Xepon (Laos), envoyé spécial. « C’est par ici. » Laythong quitte le chemin de terre et s’enfonce à pied dans la forêt. Le geste est précis. L’allure vive. Concentré, il se fraye un passage au milieu de l’épaisse végétation, suivi par son équipe de démineurs. Soudain, après trois cents mètres de marche, il ralentit le pas. Il avance doucement et veille à ce que l’on passe bien derrière lui. Puis, il s’arrête et désigne un arbre. Sur le tronc, trois grosses lettres sont peintes en rouge : UXO. Cette abréviation des mots anglais « unexploded ordnance » est communément employée dans le monde pour désigner toutes sortes d’armes dangereuses qui n’ont pas explosé lors de leur utilisation. (suite…)

7 avril 2011 at 6:08

l’association

Fondée en 2007, l’association d’entraide et de développement France-Laos aide à la scolarisation et à la mise en place de projets environnementaux, dans une démarche de développement durable.
Elle entreprend des travaux d’aménagement dans les villages autour de Vang Vieng (écoles, stations de traitement des eaux sur bambous, par exemple) ou dans d’autres provinces du Laos, l’idée première restant que l’amélioration des conditions de vie passe par une scolarisation la plus longue possible.
L’association n’a pas pour objectif de suppléer les moyens locaux : elle apporte avant tout une aide financière, la réalisation étant laissée aux acteurs de la vie locale. En accompagnant les projets, elle souhaite renforcer les solidarités, tant entre les villageois qu’entre la France et le Laos.

Pour aider les enfants du Laos, poursuivez l’aventure avec nous en soutenant l’association !

28 mars 2011 at 11:01

Échange de dessins entre les écoliers de Ban Pathao et de la Chapelle-en-Vercors

En 2008, l’association a eu l’idée d’amorcer un échange entre les écoles primaires de Ban Pathao et de la Chapelle-en-Vercors.

Les deux écoles se trouvant dans des zones montagnardes, le sujet était de faire découvrir les différences de vie entre écoliers laotiens et français. Avec la montagne comme point commun et les mêmes outils pour décrire leur environnement (papier, feutres et crayons), les enfants devaient présenter leurs régions, faune et flore respectives, mais aussi leurs maisons, leurs villages, etc.

En février 2009, nous avons ramené dans nos bagages les dessins des enfants de Ban Pathao, âgés 9 à 12 ans, que nous avons montrés aux écoliers français.

En février 2010, l’association est revenue au Laos avec le travail des enfants de l’école primaire de la Chapelle-en-Vercors aux enfants de Ban Pathao, réalisé avec leur institutrice.

Enfants du Laos et de France ont ainsi pu découvrir des façons de vivre, des habitats et des paysages différents.

Parallèlement à ce travail, une exposition sur l’enfance au Laos (« Comme des images ») a été présentée à la médiathèque de la Chapelle-en-Vercors. Elle a permis de faire découvrir aux enfants du collège sport et nature de la Chapelle, la vie, l’habitat ou encore la politique au Laos.


20 mars 2011 at 12:20

Articles Plus Récents


pour nous nous aider

... écrivez-nous à asso.ed.france.laos@gmail.com, et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer le formulaire d'inscription ou de don.